Pourquoi s’intéresser au rafraîchissement adiabatique ?

Actuellement, l’été devient de plus en plus chaud jusqu’à la canicule qui devient de plus en plus intense chaque année. En effet, cette situation est due au réchauffement climatique. Il faut donc trouver une solution adéquate pour y remédier. Pourquoi ne pas opter pour un rafraichissement adiabatique.  Une solution alternative qui respecte l’environnement. Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi il faut s’intéresser à ce système de refroidissement adiabatique, mais avant cela, nous allons d’abord voir ce que c’est qu’un rafraichissement adiabatique et ses différents types. Puis, nous vous éclairons sur le mode de fonctionnement de celui-ci.

(Image d’un rafraîchissement adiabatique. Image prise sur Internet)

Qu’est-ce qu’un rafraichissement adiabatique ?

Un rafraichissement adiabatique est un système de refroidissement basé par l’évaporation d’eau. Il est aussi connu sous l’appellation de refroidissement adiabatique ou refroidissement par évaporation. Une technique de refroidissement ancienne et naturelle qui permet de rafraichir un bureau ou un local d’enseignement. Cela consiste à refroidir l’air chaud ambiant par l’eau ainsi, il sera plus frais et plus humide.

Quels sont les différents types de rafraichissement adiabatique ?

Il existe deux types de refroidissement adiabatique, dont :

·         Le refroidissement adiabatique direct :

Le rafraichissement adiabatique direct appelé aussi refroidissement par bulle humide est un système qui met l’air et l’eau directement en contact. En effet, l’air chaud extérieur est aspiré par un ventilateur est conduit vers le média humide. Lorsque l’eau est en contact avec la chaleur, il s’évapore et se refroidit instantanément l’air. Cet air sera ensuite diffusé dans un local avant d’être expulsé vers l’extérieur par une solution de ventilation naturelle.

·         Le refroidissement adiabatique indirect

Le refroidissement adiabatique indirect quant à elle est système de refroidissement dans lequelun module de rafraichissement va être couplé à une centrale de traitement d’air. Ce dernier permet un meilleur contrôle de l’hygromètre des locaux. Ce système est idéal pour rafraichir des locaux informatiques, des laboratoires à atmosphères contrôlées ou pour les écoles, maisons de retraite et bureau.

Comment fonctionne un rafraichissement adiabatique ?

Le principe de refroidissement adiabatique est simple à comprendre. Cela consiste à faire passer de l’air chaud à travers un flux d’eau. En effet, l’air chaud va être inspiré par un ventilateur vers un échangeur humide. Lorsque l’air chaud traverse la surface humide, l’eau va s’évaporer. Cela entrainera ensuite un rafraichissement systématique de l’air et son humidification. Ensuite il va être expulsé vers l’extérieur pour rafraichir le local. Pendant ce processus, l’énergie totale de l’air reste inchangée.

D’ailleurs, trois facteurs influencent ce rafraichissement de l’air. Cela va dépendre de la taille de la surface de l’eau. Plus elle est vaste, plus le refroidissement est beaucoup plus important. Le rafraichissement dépendra aussi du débit de l’air à la surface ainsi que de la température de l’air. Plus la température de l’air est élevée, plus l’évaporation de l’eau est importante et le refroidissement se fait instantanément.

(Illustration d’un système de refroidissement prise sur internet)

Pourquoi opter pour un système de refroidissement adiabatique ?

Un rafraichissement adiabatique est une alternative à la climatisation traditionnelle. En effet, la situation actuelle est très critique, vu le réchauffement climatique qui est désormais une évidence. L’utilisation des technologies ne fait qu’accentuer ce réchauffement climatique, c’est pourquoi se tourner vers des solutions naturelles est nécessaire. L’utilisation d’un rafraichissement adiabatique est donc la solution. Ce système est beaucoup plus efficace et écologique.

D’ailleurs, le refroidissement adiabatique consomme moins d’énergie. L’énergie nécessaire pour ce système de refroidissement pour refroidir l’air est inférieure à celle d’une climatisation classique. De plus, ce système de refroidissement respecte l’environnement. Il n’utilise aucun gaz réfrigérant ni produit chimique pour rafraichir l’air, il se repose seulement sur l’évaporation d’eau pour le rafraichir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.